Avec le soutien de:

© 2017 créé par Ludovic Dougoud

Le PITSC

Le Programme Interservice de Travail Social Communautaire (PITSC) est né en 2013 sur la commune de Marly. Il s'agit d'un programme communal qui engage des demandeurs d'emploi n'ayant pas ou plus le droit au chômage et au bénéfice de l'aide social.

Les employé-e-s du programme, appelé-e-s améliorateurs et amélioratrices d'environnement, disposent de leur propre revenu et ainsi ne dépendent plus financièrement du service social.

La commune de Marly bénéficie alors d'une nouvelle force de travail afin de mettre sur pied des projets originaux, pour, ou en collaboration avec les habitant-e-s et les autres services communaux.

 

Le PITSC met également ses compétences au service des associations, sociétés ou particuliers pour tous types de travaux, alors n'hésitez pas à demander un devis gratuit.

 

Il s'agit en conclusion d'un projet gagnant-gagnant!

Le PITSC et l'ANIM

Le PITSC et l'animation socioculturelle de Marly (ANIM) ont été étroitement liés dès le début. Le PITSC est né d'une réflexion du service social, rejoint rapidement par l'ANIM et des membres du conseil communal.  Ils ont fait parti du groupe de pilotage et c'est une animatrice qui fût la première coordinatrice du programme. 

 

De nombreuses synergies et collaborations sont possibles entre les deux entités, notamment grâce au partage des mêmes locaux, mais aussi au travers de l'approche communautaire. Les fêtes d'accueil des nouveaux résidents, la fête des voisins, les boîtes à livres ou les incroyables comestibles sont des exemples de collaborations entre le PITSC et l'ANIM. 

Historique

45 personnes sur les 52 engagées sont devenues financièrement indépendantes et ne sont plus au bénéfice de l'aide sociale

C’est en 2012, lors de la modification de la loi sur l’assurance chômage, que la commune de Marly a mis en place son propre programme de réinsertion socio-professionnelle. Le service social, accompagné ensuite par le service d’animation socioculturelle et des membres du Conseil Communal, avaient entamé une réflexion commune afin de voir quelles étaient les possibilités envisageables. Le service public de l’emploi (SPE) a également été consulté et les premiers engagements ont eu lieu en avril 2013, donnant ainsi naissance au programme interservice de travail social communautaire (PITSC)

Durant l'année 2014, la coordination change et diminue son pourcentage afin de pouvoir engager un stagiaire HES pour mieux accompagner et encadrer les améliorateurs et amélioratrices d'environnement. C'est également cette année qu'ont été lancés les premiers contrats LEMT (loi sur l'emploi et le marché du travail), en collaboration avec le SPE

Un nouveau changement de coordination a lieu fin 2015. La promotion du programme auprès des membres de l'exécutif et du législatif de la commune et des habitant-e-s a été intensifiée. Ce travail de mise en avant du projet mais également des améliorateurs et amélioratrices d'environnement et de leurs compétences continue en 2016, ce qui a permis de multiplier les mandats pour des particuliers par quatre.  

Nous obtenons également en 2016 une belle reconnaissance de la filière de formation haute école de travail social, qui nous inclus à différents modules de formation. Différentes présentations de notre programme original et novateur sont également effectuées à l'école de culture générale de Fribourg (ECGF) ou encore lors des dix ans de l'association Trait d'Union par exemple.

Début 2017, huit améliorateurs et amélioratrices d'environnement travaillent au sein du PITSC, dont six à plein temps et deux à 20%. Ce sont en tout 52 personnes qui ont été engagées par le PITSC depuis le lancement, dont 45 ont pu retrouver une indépendance financière.